Cellulite

Les informations sur la spasmophilie peuvent intéresser des ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

SPASMOPHILIE

Colopathie fonctionnelle, Organique, Aliments, Chronique, Aigüe, Acupuncture
Constipation, Diarrhée, Intestinale, Nerveuse, Régime, Ventre gonflé

 

 

Spasmophilie - Définition

La spasmophilie est un symptôme caractérisé par des crampes musculaires, des spasmes ou des tremblements. Ces actions répétitives se produisent lorsque les muscles se contractent de manière incontrôlable.

La spasmophilie peut affecter n'importe quel muscle du corps (à partir des muscles faciaux en passant par les doigts ou les muscles des jambes). Les crampes musculaires associées à la spasmophilie peuvent être longues et pénibles.

Spasmophilie et Calcium

La cause commune aux différentes formes de spasmophilie est le très faible niveau de calcium dans le corps. Le terme médical utilisé pour décrire cette situation est l'hypocalcémie. Il y a différentes causes qui varient en termes de sévérité.

L’origine des crises de spasmophilie grave peut être une diarrhée sévère ou une insuffisance rénale. Le dysfonctionnement de la thyroïde ou du pancréas, provoqués par un faible taux de calcium peuvent causer la spasmophilie.

Une grossesse, l'allaitement, la malnutrition, une carence en vitamine D et certains médicaments peuvent causer une hypocalcémie et donc la spasmophilie.

Dans certains cas, la spasmophilie peut être un symptôme d'une maladie grave. Si une personne a des difficultés à parler et présente d'autres symptômes graves comme la perte de conscience, des vomissements, des maux de tête violents, des changements d'humeur, de la personnalité et du comportement, des soins d'urgence sont requis.

 

 

Spasmophilie - Symptômes

La spasmophilie peut être accompagnée d'autres symptômes qui varient selon les causes sous-jacentes de la maladie ou du trouble. Les symptômes qui affectent fréquemment les muscles peuvent impliquer d'autres systèmes du corps.


 

Voici certaines manifestations courantes pouvant se produire avec la spasmophilie :

  • Des douleurs abdominales ou des crampes
  • Une diarrhée chronique ou persistante
  • Des crispations
  • Un malaise ou une léthargie
  • Des malaises ou des douleurs musculaires
  • Un engourdissement
  • Un essoufflement ou une difficulté à respirer
  • Des picotements ou d'autres sensations inhabituelles dans les mains ou les pieds
  • Des tics ou des tremblements des doigts

Les symptômes qui peuvent indiquer une maladie grave et qui doivent être immédiatement évalués dans un contexte d'urgence peuvent inclure :

  • Une perte de connaissance ou un changement du niveau de conscience ou une léthargie
  • Une perte de coordination musculaire
  • Une modification ou une perte de la vision
  • Une paralysie
  • Des convulsions
  • Des maux de tête sévères
  • Des troubles de l'élocution
  • Une diminution soudaine de la mémoire, de la pensée, de la parole, de la compréhension, de l'écriture et de la lecture
  • Une faiblesse soudaine ou un engourdissement d'un côté du corps
  • Des vomissements

 

 

Spasmophilie - Causes

La cause commune de la spasmophilie est le faible niveau de calcium dans le corps ou une hypocalcémie due à plusieurs raisons :

  • L'abus d'alcool
  • L’alcalose (pH sanguin élevé)
  • Une hyperventilation
  • Une hypocalcémie
  • Une hypoparathyroïdie
  • La malnutrition
  • Les effets indésirables des médicaments
  • Une pancréatite
  • Grossesse et allaitement
  • Une carence en vitamine D

Dans certains cas, la spasmophilie peut être le symptôme d'une maladie grave ou pouvant mettre en danger la vie d'une personne et qui doit être évalué en cas d'urgence médicale. Il s'agit notamment :

  • D'une insuffisance rénale aiguë
  • D'une pancréatite aiguë
  • Des accidents vasculaires cérébraux

Spasmophilie : Complications possibles

Vu que la spasmophilie peut provoquer des maladies graves, retarder le traitement peut entraîner des complications graves et des dommages permanents. Une fois que la cause principale de la spasmophilie a été diagnostiquée, il est important de suivre le plan de traitement recommandé par votre médecin afin de réduire le risque de complications possibles, telles que:

  • Des dommages cérébraux
  • Une insuffisance rénale
  • Un dysfonctionnement d'un organe
  • Une paralysie
  • Une perte de conscience et le coma

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la spasmophilie.

 

Spasmophilie : Forum et témoignages

Votre expérience sur la spasmophilie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Vous pouvez également voter pour cet article :

(136 votes, moyenne 3.72 sur 5)
SPASMOPHILIE - Définition, Symptômes, Causes, Calcium. Colopathie fonctionnelle, Organique, Aliments, Chronique, Aigüe, Acupuncture. Constipation, Diarrhée, Intestinale, Nerveuse, Régime, Ventre gonflé. Complications possibles. FORUM3.72 sur 51 basé sur 136 votants.

Commentaires   

 
0 #71 memelle 16-09-2014 14:46
Citation en provenance du commentaire précédent de veronique :
BONJOUR je mappelle veronique jai 29 ans je suis célibataire . je suis spasmophile depuis 2 mois . ma premiere crise était le jour ou jai perdu monfrere il ya 2 mois.je ne savais pas ce que c'est la spasmophilie . jai étè à lhopital ou l'on ma fait faire des analyses mais ils nont trouvé aucune maladie.je suis tout le temps stressée , pas plus tard qu'une jai fait une crise ; jai des palpitations , des crampes des maux de tétes insomnies etc et jai trés peur je nai plus gout à la vie je pense tout le temps à la mort .svp aidez moi si vous me comprenez , aidez moi à surmonter mon mal . merci

Bonjour tous ces symptomes sont normals en plus vous avez perdu un membre de votre famille les crises se multiplies ds ces cas là
courage!!
Citer
 
 
+1 #70 memelle 16-09-2014 14:41
Bonjour

Je comprends votre mal être Roxanne c trés penible d'être jamais zen et bien dans sa peau pour rassurer ça évite la crise cardiaque car on décharge :)

le sport et la relaxation, sont de bons aidants
bon courage!!
Citer
 
 
0 #69 veronique 16-09-2014 09:43
BONJOUR je mappelle veronique jai 29 ans je suis célibataire . je suis spasmophile depuis 2 mois . ma premiere crise était le jour ou jai perdu monfrere il ya 2 mois.je ne savais pas ce que c'est la spasmophilie . jai étè à lhopital ou l'on ma fait faire des analyses mais ils nont trouvé aucune maladie.je suis tout le temps stressée , pas plus tard qu'une jai fait une crise ; jai des palpitations , des crampes des maux de tétes insomnies etc et jai trés peur je nai plus gout à la vie je pense tout le temps à la mort .svp aidez moi si vous me comprenez , aidez moi à surmonter mon mal . merci
Citer
 
 
+4 #68 Sans nom. 06-08-2014 20:37
A cause de ces crises j'ai même perdu l'appétit, je suis rendus à plus de 3 kilos de moins, j'ai 15 ans. Et maintenant ma peur c'est que ça recommence n'importe quand ces crises..
Citer
 
 
+2 #67 Sans nom. 06-08-2014 20:33
Bonjour moi je suis dans ce cas la, ma première crise à eu lieu y'as plus de 3 mois, c'était la nuit, la veille d'une rentrée scolaire après deux semaines de vacances, je ne savais pas du tout ce que j'avais (nausées, diarrhées, très faible, plus de force, peur de tomber par terre, bouffée de chaleur, tremblements, douleur à la poitrine..) je m'étais dit que ça allait passer, mais il y'as un peu plus de deux semaines maintenant, j'en ai refait une pendant trois nuits d'affilées, donc la j'ai commencé à m'inquiétée, donc j'ai fait une cure de médicaments homéopathiques (sédatif PC) pendant 15 jours, cela n'arrête pas le stresse mais le diminue, rendue au 13ème jour j'ai refait une crise dans la nuit, la veille de partir en vacances, donc dés que j'ai reconnue les symptômes j'ai pris 5 gélules de médicaments homéopathiques (gelsemium) au bout de 15 minutes j'étais carrément mieux, donc je vous les conseilles à tous ces médicaments.
Citer
 
 
+2 #66 Sans nom. 06-08-2014 20:04
Je suis dans votre cas aussi, au début je pensais que ça serait une fois comme ça et que ça passerai et 4/5 mois plus tard c'est revenue 3 nuits de suite, donc je prend matins et soir pendant 15 jours des médicaments homéopathiques (Sédatif PC) ça évite le stresse mais n'arrête pas les crises donc quand une crise commence je prend 5 gellules de gelsemium (médicaments homéopathique) qui 15 minutes plus tard fait déjà bien effet, bon après j'ai toujours des crises mais qui ne durent jamais bien longtemps alors qu'avant ça durait pratiquement toute la nuit.
Citer
 
 
+3 #65 memelle 26-07-2014 07:54
bonjour,
Je suis spasmophile depuis mes 13ans j'ai eu de grosses crises et incontrôlables , manque de sommeil , d’appétit, bref j'avais maigris de plusieurs kilos , j'étais trés fatiguée je travaillais ne pouvant plus assumé ma vie, je me suis fait traiter par magnésium et xanax , le xanax j'ai stopper trop shooter .
les crises se sont stoppées et tout allais bien j'ai 47 ans et j'en reprends je me retraite à nouveau avec magnésium et AD, je pense que ces crises viennent aussi au moments des symptômes pré mensuels , je dois préparer la ménopause , bon courage a tous et soyez fort !!!
Pour vous dire qu'il faut pas désespérer
Citer
 
 
+1 #64 cindy 12-07-2014 17:11
Moi je suis pas trop bien j'ai des crampes dans le ventre et quand ça va pas le ventre la tête non plus. Déprimé....
Citer
 
 
+1 #63 Valérie 05-07-2014 14:58
Moi aussi je fait des crises de spasmophilie, ça a commencé quand j'étais enceinte de mon 2ème, symptômes: crampes, trouble de la vision, et paupières qui tremble, les mains qui se crispent.... quelques fois mal a parler (une fois face a mon médecin), pour cela mon docteur me prescrit tout simplement du magnésium, une cure d'un mois, souvent j'arrête avant mais depuis 15 ans ça marche... et dès qu'un des symptômes réapparaît je reprend du magnésium. Si cela peut vous aider.
Citer
 
 
+2 #62 Marie 03-07-2014 20:52
J´ai toujours été spasmophile et cela a longtemps été un enfer. Les medecins qui ne prennent pas cette maladie au sérieux, qui disaient à mes parents que c´était psychosomatique , bref que tout était dans ma tête. Les crises ont continuées, puis á Paris ont ma fait faire plusieurs examens, electroancéphal ogramme, éléctrocardiogr amme etc... Jusqu´á ce qu´un medecin hospitalier m´explique enfin que certainne personne ont un disfonctionneme nt nerveux. On accumule notre stress sans que notre corps puisse l´éliminer. Et jusqu´à ce qu´il craque. Il m´a conseiller d´eliminer tous les excitants: Café, coca, alcool, cigarettes etc... Je n´ai plus eu de crises pendant plusieurs années et j´ai repris une vie normale. Dès que je rebois un peu trop de café ou d´alcool, les premiers symptomes reviennent au bout de quelques semaines. Je reste vigilante . Bon courage à tous.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir