SPASMOPHILIE

Constipation, Diarrhée, Intestinale
Nerveuse, entre gonflé

 

Spasmophilie - Définition

La spasmophilie est un symptôme caractérisé par des crampes musculaires, des spasmes ou des tremblements. Ces actions répétitives se produisent lorsque les muscles se contractent de manière incontrôlable.

La spasmophilie peut affecter n'importe quel muscle du corps (à partir des muscles faciaux en passant par les doigts ou les muscles des jambes). Les crampes musculaires associées à la spasmophilie peuvent être longues et pénibles.

 

 

Spasmophilie et Calcium

La cause commune aux différentes formes de spasmophilie est le très faible niveau de calcium dans le corps. Le terme médical utilisé pour décrire cette situation est l'hypocalcémie. Il y a différentes causes qui varient en termes de sévérité.

L’origine des crises de spasmophilie grave peut être une diarrhée sévère ou une insuffisance rénale. Le dysfonctionnement de la thyroïde ou du pancréas, provoqués par un faible taux de calcium peuvent causer la spasmophilie.

Une grossesse, l'allaitement, la malnutrition, une carence en vitamine D et certains médicaments peuvent causer une hypocalcémie et donc la spasmophilie.

Dans certains cas, la spasmophilie peut être un symptôme d'une maladie grave. Si une personne a des difficultés à parler et présente d'autres symptômes graves comme la perte de conscience, des vomissements, des maux de tête violents, des changements d'humeur, de la personnalité et du comportement, des soins d'urgence sont requis.

 

 

Quels sont les symptômes de la spasmophilie ?

La spasmophilie peut être accompagnée d'autres symptômes qui varient selon les causes sous-jacentes de la maladie ou du trouble. Les symptômes qui affectent fréquemment les muscles peuvent impliquer d'autres systèmes du corps.

Voici certaines manifestations courantes pouvant se produire avec la spasmophilie :

  • Des douleurs abdominales ou des crampes
  • Une diarrhée chronique ou persistante
  • Des crispations
  • Un malaise ou une léthargie
  • Des malaises ou des douleurs musculaires
  • Un engourdissement
  • Un essoufflement ou une difficulté à respirer
  • Des picotements ou d'autres sensations inhabituelles dans les mains ou les pieds
  • Des tics ou des tremblements des doigts

 

 

Les symptômes qui peuvent indiquer une maladie grave et qui doivent être immédiatement évalués dans un contexte d'urgence peuvent inclure :

  • Une perte de connaissance ou un changement du niveau de conscience ou une léthargie
  • Une perte de coordination musculaire
  • Une modification ou une perte de la vision
  • Une paralysie
  • Des convulsions
  • Des maux de tête sévères
  • Des troubles de l'élocution
  • Une diminution soudaine de la mémoire, de la pensée, de la parole, de la compréhension, de l'écriture et de la lecture
  • Une faiblesse soudaine ou un engourdissement d'un côté du corps
  • Des vomissements

 

 

Quelles sont les causes de la spasmophilie ?

La cause commune de la spasmophilie est le faible niveau de calcium dans le corps ou une hypocalcémie due à plusieurs raisons :

  • L'abus d'alcool
  • L’alcalose (pH sanguin élevé)
  • Une hyperventilation
  • Une hypocalcémie
  • Une hypoparathyroïdie
  • La malnutrition
  • Les effets indésirables des médicaments
  • Une pancréatite
  • Grossesse et allaitement
  • Une carence en vitamine D

Dans certains cas, la spasmophilie peut être le symptôme d'une maladie grave ou pouvant mettre en danger la vie d'une personne et qui doit être évalué en cas d'urgence médicale. Il s'agit notamment :

  • D'une insuffisance rénale aiguë
  • D'une pancréatite aiguë
  • Des accidents vasculaires cérébraux

 

 

Quelles sont les complications possibles de la spasmophilie ?

Vu que la spasmophilie peut provoquer des maladies graves, retarder le traitement peut entraîner des complications graves et des dommages permanents. Une fois que la cause principale de la spasmophilie a été diagnostiquée, il est important de suivre le plan de traitement recommandé par votre médecin afin de réduire le risque de complications possibles, telles que:

  • Des dommages cérébraux
  • Une insuffisance rénale
  • Un dysfonctionnement d'un organe
  • Une paralysie
  • Une perte de conscience et le coma

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la spasmophilie.

 

Spasmophilie : Forum et témoignages

Votre expérience sur la spasmophilie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

 

 

Commentaires  

lili 0 lili
bonjours. J'ai 16 ans et aujourd'hui, j'ai fais mon premier test à l'effort. Seulement, après quelque minutes d'effort, j'ai manqué de perdre connaissance. Mon cardiologue a mentionné la spasmophilie mais je ne sais pas comment savoir d'où j'ai ce problème. pas que votre site ne soit pas clair ni complet, mais j'ai cette tendance à trembler et a perdre connaissance pendant un effort. Je voulais savoir si ça ne pouvais pas venir d'un événement émotionnel important et si je pouvais le régler de mon côté sans prendre de lait ou de gélules.
Merci d'avance.
30-10-2017 23:45
Paul 0 Paul
Bonjour ce matin très tôt, je devais monter dans un bus quand tous à coup je me suis effronder par terre les muscle crisper je ne voyais presque rien j'ai vomi j'ai eu du mal à respirer et j'arrive pas à parle j'ai l'impression que ça peut recommencer es ce signe d'une spasmophilie ? je l'écrit à la place d'une personne qui m'es très cher et je n'ai pas envie quelle est de problème
27-06-2017 06:09
Lili 0 Lili
J'ai bientôt 15 ans, et je souffre de spasmophilie. Certaines crises m'ont déjà conduite à l’hôpital, et les symptômes de celles-ci étaient sensiblement les mêmes que ceux d'une crise d'épilepsie, à quelques exceptions près, donc je suis consciente, je ne peux plus contrôler mon corps, j'ai des convulsions importantes, je fais de l'hyperventilat ion et des arrêts respiratoires longs, je me sens comme partir et mes muscles sont très raides. Je sais que c'est un des cas les plus "graves" de la spasmophilie en raison du fait que je doive être hospitalisée. Je n'ai absolument aucun traitement, à part qu'on m'ait conseillé des compléments de calcium, des somnifères, des antidépresseurs et un suivi psychologique. Ce problème reste handicapant, est serait héréditaire (mon père en faisait mais moins "grave") et d'ordre psychologique.. .
27-02-2017 21:03
Audebert +1 Audebert
Bonsoir,
Depuis que je me suis mis à boire un verre de lait matin et soir, mes problèmes de spasmophilie ont disparu comme par enchantement. Terminés arythmie cardiaque, ballonnements, crampes et autres désagréments. J'en étais arrivé à ne plus vouloir sortir, de peur d'avoir une crise soudaine.
Voilà pour mon cas, pourvu que ça dure.
11-01-2017 18:17
Audrey +1 Audrey
Bonsoir, j ai aussi souvent des crises d angoisse je ne sais pas si c est dde la spamophilie mais ma vie et un enfer au quotidien le simple petit mot de transforme en une maladie grave de peur .
14-11-2016 16:44
KALDO Bernard 0 KALDO Bernard
Grace à ces messages sur les maladies, ma fille qui a souffert de la "Spasmophilie" pendant 6 ans, a trouvé la guérison. Je rend grace à Dieu qui a donné la sagesse à ces Médecins spécialistes à écrire ces cours par internet. Que Dieu vous bénisse, Médecins et l'Equipe d'internet. :lol:
12-11-2016 19:15
NOUREAU 0 NOUREAU
Bonsoir
Pensez vous que la cigarette accentue les éventuelles crises. car quand je fume sans avoir mangé. Je sens le mal etre la crise venir.

Qu en pensez vous

Help help
31-10-2016 20:52
Lalie +5 Lalie
Bonjour

Spasmophile depuis quelques années je n arrive tjs pas à m y faire. Dernière prise de sang juste un petit manque de fer et je vis avec fatigue angoisse et picotements. Toujours peur de tomber. C est l enfer. Courage à tous
06-09-2016 05:25
oui -3 oui
bonjour, je suis septuagénaire et ai donc des parents octogénaires, dont une tante qui a des crises de tremblements. Elle est alors "bloquée", figée. Selon elle, ce ne sont pas des crampes; il y a quelques années, elle appelait cela des spasmes. Toutefois, avant son décès, son mari la massait pour soulager des raidissements/d urcissements (donc, crampes quand même, chinoiseries de vocabulaire? Mais des crampes classiques, elle en a eu dans sa jeunesse et prétend pouvoir faire la différence). Dangereux est que si elle est debout et en mouvement, elle tombe, et en a, bien sûr une terrible appréhension. Les crises durent de quelques minutes (fréquent) à plusieurs heures. Depuis des années, elle est invalide (et ne peut pratiquement plus se déplacer ni quitter son appartement), car l'absence de mouvement rend tout ce qui concerne l'équilibre difficile et incertain. Les "crises" semblent dépendre du stress et le stress lui-même de telles angoisses.
16-08-2016 10:13
oui +1 oui
elle vit seule et veut continuer, glissant son fauteuil en rotin sur le sol. il lui faut se préparer une heure à l'avance pour aller aux toilettes et faire une pause sur le lit en cette occasion pour se remettre de ses efforts. à mon avis, rien qu'à cause de cela, elle boit et élimine trop peu pour espacer la fréquence de cette servitude. est-ce ou y-a-t-il un soupçon de spasmophilie? L'accueil de neurologues fut décevant / répulsif, et dans notre ville de province, on n'a pas vraiment le choix. La grande pharmacie locale, qui vend les matériels d'aide, soins et réhabilitation, est quasi inaccessible, un système aussi honteux que scandaleux de centrale téléphonique automatisée bon marché qui, disons, ne fonctionne pas...
16-08-2016 10:12

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur la SPASMOPHILIE peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance